A leurs journées d'été à Lille, les écologistes doutent face à la Grèce

Par

Le temps d'un débat lors de la première journée de leur université d'été, les écologistes français ont confronté leurs points de vue sur la crise grecque et européenne avec la responsable du parti vert européen et un député du parti des Verts allemand sur fond de remise en cause de leur traditionnel dogme pro-UE.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Lille, de notre envoyé spécial.-  Au même moment à Athènes, Alexis Tsipras se préparait à annoncer sa démission et à convoquer de nouvelles élections législatives en Grèce (notre article à lire ici). Mais sur le campus de Villeneuve-d'Ascq, dans la banlieue de Lille, les écologistes français tentaient déjà d'y voir clair sur les six derniers mois qui ont ébranlé l'Europe. À l'occasion de la première journée de leur université d'été, l'eurodéputé EELV Yannick Jadot avait réuni autour de lui l'économiste Guillaume Duval (rédacteur en chef du journal Alternatives économiques), la présidente du parti vert européen (PVE) Monica Frassoni et un député des Verts allemand (die Grünen) au Bundestag allemand, Gerhard Schick.