Fiscalité écologique : 4 milliards d’euros en 2016, selon Jean-Marc Ayrault

Jean-Marc Ayrault a annoncé que la contribution climat énergie, qui doit figurer dans le projet de loi de finances de 2013, rapporterait 2,5 milliards d’euros en 2015 et 4 milliards en 2016, en clôture de la conférence environnementale, samedi 21 septembre.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Jean-Marc Ayrault a annoncé que la contribution climat énergie, qui doit figurer dans le projet de loi de finances de 2013, rapporterait 2,5 milliards d’euros en 2015 et 4 milliards en 2016. A ce niveau, trois milliards d’euros doivent servir à financer le crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE), et un milliard à financer la transition énergétique. La première année, l’impact financier sera nul. Le premier ministre a déroulé ces annonces en clôture de la conférence environnementale, qui s’est terminée samedi 21 septembre à Paris. Il n’a rien dévoilé du dispositif de redistribution qui doit accompagner ces mesures de fiscalité écologique. Il a seulement tenu à rassurer les professionnels du transport et de la pêche sur le maintien de leurs exonérations fiscales sur le carburant. La contribution climat énergie prendra la forme d'une assiette carbone au sein de la taxe intérieure sur les produits pétroliers (TICPE), et devrait démarrer au niveau de 7 euros la tonne en 2015 (voir ici).
En revanche, Jean-Marc Ayrault a surpris l'assistance en annonçant qu’une part du surplus financier dégagé par les centrales nucléaires serait prélevée par l’Etat pour abonder les financements de la transition énergétique.
Au lendemain du discours de François Hollande, le chef du gouvernement a insisté sur sa vision d’une « écologie positive », une « écologie sociale », une « écologie optimiste », créatrice d’emplois et de richesses : « La performance économique, la protection de l’environnement et la justice sociale ne s’opposent pas. »
Sur l’agriculture, il s’est engagé à éliminer les algues vertes d’ici dix ans, mais sans rien dire du moyen d’y parvenir. Il a annoncé une hausse de la TVA sur les engrais (mais pas sur les pesticides) dans le budget 2014, et sans la chiffrer. Et affirmé qu’un millier de captages d’eau bénéficieraient d’ici 2015 d’un dispositif de protection, notamment grâce au développement de l’agriculture biologique.
« Nous sommes déçus du discours, le premier ministre n’a rien repris des travaux des tables rondes », a réagi le porte-parole de la fondation Nicolas Hulot, Mathieu Orphelin. Pour Benoît Hartman, de France nature environnement, « il n’y a pas beaucoup de concret, le discours n’est pas à la hauteur ».

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Aujourd’hui sur Mediapart

Europe — Analyse
par Romaric Godin et Donatien Huet
Gauche(s) — Analyse
par Lénaïg Bredoux et Mathieu Dejean
Gauche(s) — Entretien
par Mathieu Dejean, Fabien Escalona et Pauline Graulle
Voir la Une du Journal

À ne pas manquer

Éducation — Enquête
Éducation à la sexualité : Mediapart révèle un rapport d’inspection enterré par Blanquer
Un rapport de l’inspection générale de l’éducation nationale, qui établit la trop faible efficacité de l’éducation à la sexualité, est resté un an dans les tiroirs de Jean-Michel Blanquer. Son successeur, Pap Ndiaye, semble enfin vouloir faire de cette politique publique une priorité.
par Mathilde Goanec et Pierre Januel
Qatar : le Mondial de la honte — Enquête
Au Qatar, l’enfer des travailleuses domestiques
Encore plus invisibilisées que les forçats des chantiers car maltraitées dans l’intimité de foyers privés où elles sont recluses, les travailleuses domestiques subissent des abus et des violations systémiques au Qatar. Deuxième volet de notre enquête au royaume de l’esclavage moderne.
par Rachida El Azzouzi
Moyen-Orient — Enquête
Sabra et Chatila : histoire d’un massacre anticipé par Israël
Il y a quarante ans, le 16 septembre 1982,  commençait dans les camps de réfugiés palestiniens du Liban une orgie de viols et d’assassinats qui allait se poursuivre pendant trois jours. Cinq mois plus tard, une commission d’enquête gouvernementale concluait qu’aucun Israélien ne pouvait être tenu pour responsable des massacres. Un universitaire a découvert à Jérusalem, dans les archives officielles, une tout autre vérité…
par René Backmann
Musique — Enquête
Harcèlement en ligne : Booba et ses ultras
Une cuisinière, un producteur, des journalistes, une photographe, la femme du rappeur Maître Gims ou Magali Berdah, l’agente des stars de la téléréalité : le monument du rap français ne retient jamais ses coups sur les réseaux sociaux contre celles et ceux qu’il considère comme ses ennemis. Il emmène avec lui des milliers de fans aux méthodes confinant souvent au cyberharcèlement.
par Khedidja Zerouali