5 000 euros d'amende requis contre l'inspectrice du travail traînée en justice

Par

Le procureur d'Annecy a requis 5 000 euros d'amende à l'encontre de Laura Pfeiffer, l'inspectrice du travail traînée en justice pour avoir dénoncé les abus et les pressions de Tefal.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il y avait deux procès ce vendredi 16 octobre au tribunal d’Annecy (Haute-Savoie). Le premier s’est joué à l’extérieur, sur le parvis du palais de justice, devant plus d’un millier de personnes, des salariés et des inspecteurs du travail de la région et d’au-delà. C’était un faux procès, une pièce de théâtre contant l’histoire d’une inspectrice du travail, Lara Fepeur, attaquée en justice par l’entreprise Femal pour recel de documents volés. Sauvée par les citoyens qui imposent un autre procès, l’inspectrice sera reconnue victime et les vrais coupables, l’entreprise, la direction du travail, le ministère…, jugés. Et il y avait le second procès. Bien réel.