La semaine noire de La France insoumise

Par

Perquisitions, révélations en chaîne, déclaration de guerre entre Jean-Luc Mélenchon et les médias… Depuis mardi dernier, le principal mouvement d’opposition à gauche est dans la tourmente. Une crise majeure s’ouvre : avec quelles conséquences politiques ?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La semaine avait pourtant bien commencé. Ce lundi 15 octobre après-midi, Jean-Luc Mélenchon est au pupitre, dans la salle de presse de l’Assemblée nationale, pour présenter le « contre-budget » de La France insoumise pour 2019. Alors qu’Emmanuel Macron touche le fond dans les sondages, il envisage sérieusement l’hypothèse d’une dissolution de l’Assemblée nationale. Le premier mouvement d’opposition à gauche veut montrer ses priorités, sa méthode, son budget, et qu’il se tient prêt pour gouverner.