A Toulouse, des milliers de manifestants aux multiples revendications

Par

La mobilisation toulousaine autour du secteur de la santé, samedi, a donné à voir un cortège massif, pluriel. Les manifestant·e·s entendaient répondre aux offensives en cours sur les services publics, inquiets du « climat réactionnaire » qui s’installe dans le pays.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Toulouse (Haute-Garonne).– « Pourquoi, on est là ? Pff... La liste, elle est longue, hein ! » Au départ de la place Saint-Cyprien, samedi, en début d’après-midi, Valérie et Maïlys, deux quinquagénaires qui travaillent « entre l’éducatif et le soin » auprès de personnes handicapées, résument : « On n’a pas de moyens pour bien bosser et on sait pas trop ce qu’ils font là-haut..., indique la première en levant les yeux. Nous, par contre, on sait qu’on n’a droit qu’à métro, boulot, dodo et c’est un peu léger, on trouve. »