Paroles de socialistes : «Maintenant, faut y aller»

Par et

Le PS a réuni dimanche un millier de secrétaires de section, avant le premier grand meeting de campagne de François Hollande. L'objectif : mobiliser les troupes et répondre à l'impatience de certains militants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Mettre en cohérence collective le parti et le candidat ». C’est selon ces termes que Stéphane Le Foll, chargé de l’organisation dans l’équipe de François Hollande, a résumé la matinée du dimanche 22 janvier. A quelques heures du grand discours de lancement de campagne du candidat socialiste, au parc des expositions du Bourget (Seine-Saint-Denis), l’heure était à la mobilisation de la base.