Cannabis à usage médical: «Pire que d’avoir commis un crime»

Par

En France, la justice continue de condamner les patients, parfois atteints de maladies chroniques lourdes, qui utilisent le cannabis pour se soigner ou soigner un enfant. Nous publions les récits de cinq personnes, dont certaines ont écopé de prison ferme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La France a autorisé le 5 juin 2013 par décret « la délivrance d'une autorisation de mise sur le marché à des médicaments contenant du cannabis ou ses dérivés ». Mais cinq ans plus tard, aucun médicament à base de cannabinoïde n'a encore été commercialisé.