3. Quand la France s'impatiente

Par
La gauche a certes gagné les élections régionales, mais en bénéficiant d'un vote-rejet plutôt qu'en profitant d'un vote-adhésion. D'ici 2012, il lui reste à élaborer un programme et à choisir un candidat. Mais il lui faudra aussi répondre sans attendre aux attentes d'une France qui s'impatiente. Analyse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le pronostic définitif est au journalisme politique ce que la voyance pourrait être à la science : par accident, une intuition pertinente ; plus communément, une vaste fumisterie. Prenez cet exemple célèbre : « Ce qui caractérise actuellement notre vie publique, c'est l'ennui. » Il y a quarante-deux ans, presque jour pour jour, un éditorialiste réputé diagnostiquait ainsi l'état moral d'un pays qui, quelques semaines plus tard, loin de s'ennuyer, allait s'agiter au-delà du raisonnable, connaissant en Mai 1968 la plus longue et la plus vaste grève de son histoire.