À Arras, les partisans de Marine Le Pen s’inquiètent d’une élection volée par « le système »

Marine Le Pen a rejoué son débat raté face à Macron lors de son dernier meeting dans le Pas-de-Calais. Dans la salle survoltée, la colère dominait parmi ses sympathisants qui craignent une élection « truquée ».

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Arras (Pas-de-Calais).– « Elle va gagner : 98 % pour elle, 2 % pour Macron. » À la sortie du dernier meeting de Marine Le Pen à Arras, jeudi 21 avril, Franck, lepéniste fidèle, a choisi de cacher ses doutes par une bravade : « Elle va le laminer. » Pas question de reconnaître que sa candidate n’a pas brillé dans son débat face à Emmanuel Macron. Ou que la perspective d’une victoire qui semblait hier à portée de main s’est peut-être éloignée après ce face-à-face raté. « Elle a été très bien, les journalistes ne disent que des conneries. Ils nous détestent de toute façon », maugrée ce militaire à la retraite devant la porte du Palais des expos, où il patiente en espérant pouvoir faire une photo avec « Marine ».  

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal