Comment François Hollande a changé d’avis sur l'interdiction

Après avoir annoncé l’interdiction de la manifestation parisienne contre la loi sur le travail jeudi, François Hollande et son gouvernement ont finalement trouvé un compromis avec FO et la CGT pour un parcours très réduit. L’épisode révèle une nouvelle fois les vives tensions au sein de la majorité.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Du grand n’importe quoi. François Hollande et son gouvernement ont donné en spectacle leurs hésitations et leurs désaccords en interdisant, puis en autorisant, sur un parcours très réduit, la manifestation syndicale prévue à Paris jeudi contre la loi sur le travail. De quoi mécontenter tout le monde et donner, une nouvelle fois, une impression d’impuissance.