Ordonnances: le contrat de travail n’est plus une protection

Par

Montée en puissance des contrats précaires, prédominance des règles les moins avantageuses... Avec la réforme signée vendredi 22 septembre, les salariés ne seront plus défendus par un solide contrat de travail, garantissant leurs droits et leurs protections.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Et fatalement, la signature. Après plusieurs mois d’annonces et de débats, Emmanuel Macron a paraphé, devant les caméras ce vendredi 22 septembre, les ordonnances réformant le droit du travail, juste après qu’elles ont été présentées en conseil des ministres. Elles ont été publiées au Journal officiel dans la foulée. Certaines mesures seront applicables immédiatement, d’autres attendront la publication, dans les semaines ou mois à venir, des décrets qui préciseront leur portée ou leurs modalités d’application.