Robert Ménard s'ancre à l'extrême droite

Par

« Je fais une campagne que je ne situe ni à droite ni à gauche », affirmait à Mediapart Robert Ménard, en mars. Pourtant, au fil des mois, les mesures, déclarations et fréquentations du maire de Béziers dessinent un paysage idéologique clairement ancré à droite de l'UMP.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« J’essaye de bricoler, je n’ai pas un parti avec lequel je suis d’accord. Je fais une campagne que je ne situe ni à droite, ni à gauche », affirmait Robert Ménard à Mediapart au mois de mars, quelques jours avant d’être élu maire de Béziers. Pourtant, au fil des mois, les mesures (voir notre "lire aussi"), déclarations et fréquentations du maire de Béziers (Hérault), élu avec le soutien du FN, dessinent un paysage idéologique clairement ancré à droite de l'UMP.