Soutien à Sarkozy: des fillonistes «s'assoient sur leurs convictions»

Par

Ce sont les plus belles prises de Nicolas Sarkozy: Valérie Pécresse, Éric Ciotti, Éric Woerth... Ces députés UMP connus pour être proches de François Fillon soutiennent aujourd'hui la candidature du plus grand adversaire de l'ancien premier ministre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La photo n’a pas deux ans, mais elle paraît dater d'un autre temps. Nous sommes fin 2012, en pleine crise pour la présidence de l’UMP. François Fillon vient de créer le Rassemblement-UMP (RUMP), un groupe parlementaire éphémère, destiné à mettre la pression sur Jean-François Copé pour qu’il accepte la tenue d’un nouveau scrutin interne. Certains élus de l’opposition voient dans cette initiative un moyen efficace de prendre leurs distances avec cette fameuse “droite décomplexée” amorcée par Nicolas Sarkozy au cours de son quinquennat et confortée par le député et maire de Meaux jusqu'à sa démission forcée au mois de juin 2014.