Sarkozy s'accapare la cagnotte du ministère de l'Intérieur

Par et
Dans la plus grande discrétion, le président a mis la main sur la “réserve” du ministre de l'Intérieur, dotée de plusieurs millions d'euros par an. Ce «hold-up», selon le mot du PS, permet à Nicolas Sarkozy de distribuer des subventions au bénéfice de collectivités choisies à sa discrétion. Mediapart a quand même trouvé quelques bénéficiaires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'hyper-président Sarkozy ne s'interdit rien. Non seulement il empiète sur les attributions de son gouvernement et s'accapare le pavillon de La Lanterne, la résidence historique du Premier ministre, mais on découvre qu'il a aussi mis la main, dans la plus grande discrétion, sur la «réserve» du ministre de l'Intérieur, une étrange cagnotte connue des seuls initiés, dotée de plusieurs millions d'euros par an. Un véritable «hold-up», selon le député socialiste René Dosière, spécialiste des comptes de l'Élysée.