Avec l’affaire Benalla, le Sénat se rachète une vertu

Par

Le Sénat, vertueux « contre-pouvoir » ? Après que l’institution a saisi la justice, jeudi 21 mars, des cas d’Alexandre Benalla et de collaborateurs du chef de l’État, les sénateurs LR donneraient presque des leçons de droit et de respect de l’autorité judiciaire. S'il faut se féliciter du signalement, n'oublions rien de leurs pratiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il faut que nos institutions soient tombées bien bas pour que la leçon de vertu, dans l’affaire Benalla, soit venue cette semaine du Sénat.