A Paris, les «gilets jaunes» dans la rue malgré les menaces

Malgré les menaces à peine voilées d’utiliser la force létale contre les manifestants, les interdictions et les tentatives de confondre « casseurs » et « gilets jaunes », des milliers de gilets jaunes sont descendus dans la rue à Paris et en province samedi 23 mars.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Contre toute attente, les « gilets jaunes » sont là. En dépit des avertissements, de l’annonce de l’intégration des militaires du dispositif Sentinelle au maintien de l’ordre et des déclarations martiales du ministre de l’intérieur et de son secrétaire d’État. À Paris, plusieurs milliers de personnes sont parties de la place Denfert-Rochereau (au sud de la capitale) pour rejoindre le Sacré-Cœur à Montmartre (au nord), derrière une banderole qui proclame : « La Répression En Marche LREM ».