Pascal Vially, le leader CFDT des Sanofi, rend sa carte

Par

Début avril, nous relations le divorce qui couvait entre les militants CFDT du géant pharmaceutique Sanofi et la direction de leur syndicat. Un mois plus tard, il est consommé. Pascal Vially, le coordonnateur de la liaison CFDT des différents sites Sanofi, rend sa carte. « Une démission forcée », explique-t-il dans un long courrier adressé à son syndicat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le 7 mars dernier, dans un article que vous pouvez retrouver ici, intitulé « La CFDT aux prises avec sa base chez Sanofi », nous relations le divorce qui couvait entre les militants CFDT du géant pharmaceutique Sanofi et leur direction nationale. Cette dernière leur reprochait notamment d’avoir « failli » en manifestant aux côtés de la CGT et de l’extrême gauche pour une loi contre les licenciements boursiers ainsi qu’en décriant publiquement l’ANI, l’accord sur la réforme du marché du travail signé en janvier dernier par la CFDT aux côtés du patronat, de la CFE-CGC et de la CFTC.