« Encaisser ! », immersion dans l'enfer de la grande distribution

De 2008 à 2010, la sociologue Marlène Benquet s'est immergée dans la grande distribution, un secteur exemplaire du triple mouvement de tertiarisation, de précarisation et de féminisation de l’économie. Elle en restitue le résultat dans un ouvrage stupéfiant sur les dessous de ce secteur, qui vient de paraître aux éditions La Découverte, intitulé Encaisser ! Bonnes feuilles.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Marlène Benquet n’a pas tergiversé autour du titre qu'elle donnerait à l’ouvrage qu'elle publie aux éditions La Découverte et dans lequel elle restitue en trois cents pages son enquête hors norme dans la grande distribution. Le verbe « encaisser » suivi d'un point d'exclamation s’est imposé de lui-même pour synthétiser ses trois années d’immersion dans une des principales entreprises françaises de grande distribution. Cette jeune sociologue, chercheur au CNRS, membre de l'Institut de recherche interdisciplinaire en sciences sociales (Irisso) l’a choisi pour sa triple évocation : les salariés qui encaissent les articles et les coups, les patrons qui encaissent le profit.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal