Nasser al-Khelaïfi mis en examen pour «corruption» dans l’affaire des mondiaux d’athlétisme au Qatar

Par et

Le président du PSG a été mis en examen pour « corruption active » dans l’enquête judiciaire sur l’attribution des championnats du monde d’athlétisme au Qatar. Une société qu’il détenait avec son frère a versé, en 2011, 3,5 millions de dollars au fils du président de la Fédération internationale d’athlétisme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le patron du groupe de télévision qatari BeIn Sports et du PSG, Nasser al-Khelaïfi, a été mis en examen pour « corruption active » dans l'enquête sur des soupçons de corruption en marge des candidatures de Doha aux mondiaux d'athlétisme de 2017 et 2019, a appris l'AFP de source judiciaire, ce jeudi 23 mai, confirmant une information du Parisien.