Nasser al-Khelaïfi mis en examen pour «corruption» dans l’affaire des mondiaux d’athlétisme au Qatar

Le président du PSG a été mis en examen pour « corruption active » dans l’enquête judiciaire sur l’attribution des championnats du monde d’athlétisme au Qatar. Une société qu’il détenait avec son frère a versé, en 2011, 3,5 millions de dollars au fils du président de la Fédération internationale d’athlétisme.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Le patron du groupe de télévision qatari BeIn Sports et du PSG, Nasser al-Khelaïfi, a été mis en examen pour « corruption active » dans l'enquête sur des soupçons de corruption en marge des candidatures de Doha aux mondiaux d'athlétisme de 2017 et 2019, a appris l'AFP de source judiciaire, ce jeudi 23 mai, confirmant une information du Parisien.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal