La Ligue de défense juive, un groupuscule d'extrême droite aux méthodes radicales

Débordés par des partisans de Dieudonné et d’Alain Soral, les manifestants pro-palestiniens font aussi face à la mobilisation adverse de groupuscules juifs radicalisés, et en particulier la Ligue de défense juive (LDJ). Qui sont les militants de cette organisation juive d'extrême droite, dont certains demandent la dissolution ?

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Mercredi, les militants pro-palestiniens manifestent à nouveau à Paris, cette fois-ci avec l'autorisation du gouvernement. Débordés par des partisans de Dieudonné et d’Alain Soral, ils font aussi face à la mobilisation adverse de groupuscules juifs radicalisés. Parmi eux, la Ligue de défense juive (LDJ), organisation juive d'extrême droite.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal