Eva Joly plus candidate que jamais

Par

La campagne promet de ne pas être un fleuve tranquille pour la candidate écolo, mais hors de question pour elle de se laisser couler par les cadres de son parti ou la «machine à vote utile» socialiste.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans la tempête médiatique, Eva Joly garde le cap. Ou du moins essaie. Alors que les plus fins analystes politiques parisiens lui promettent une fin prochaine et ne cessent d'élucubrer sur une erreur de casting, la candidate d'Europe-Ecologie/Les Verts (EELV) semble n'avoir cure de l'agitation autour d'elle. Après s'être mise en retrait suite aux tergiversations de l'accord PS-EELV la semaine dernière, l'ancienne magistrate a fait un retour en fanfare depuis mardi, peu propice à rassurer les concurrents socialistes comme l'appareil du mouvement qui la soutient.