Y a-t-il un coup d’Etat à droite?

Par
La question doit être posée au vu de ce qui se passe àdroite. Pourquoi Henri Guaino et Eric Besson s'obstinent-ils àalimenter l'incendie du débat sur l'identité nationale, contre les inquiétudesgrandissantes de ministres et de responsables UMP? L'objectif viserait,au-delà des régionales, à refonder l'UMP sur de nouvelles bases idéologiques enéliminant au passage quelques cadres encombrants. Un Grand Soir à droite avant2012? Analyse.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Y a-t-il un coup d'Etat à droite ? La question peut paraître incongrue. Mais elle est nécessaire au vu de ce qui est en train de se produire dans l'ensemble de la droite et du chaos qui menace le parti présidentiel. Car l'objectif principal du débat sur l'identité nationale est peut-être le suivant : liquider une fois pour toute la droite traditionnelle héritière du gaullisme pour installer en vainqueur omnipuissant un sarkozysme régénéré, construit sur une grande alliance allant de l'extrême droite à la gauche et menée par un chef charismatique.