Guillaume Balas: «Ouvrir ainsi une telle voie royale au FN, c’est une faute morale»

Par

L'eurodéputé socialiste se dit « estomaqué » par la décision de l'exécutif sur la déchéance de la citoyenneté pour les binationaux. Et il appelle les parlementaires, de gauche comme de droite, à s'opposer à cette mesure.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« C'est hallucinant ! » Joint au téléphone dans l'après-midi de ce mercredi, après l'annonce par Manuel Valls et le gouvernement de l'instauration de la déchéance de nationalité pour les binationaux coupables d'acte de terrorisme, Guillaume Balas a du mal à se remettre. À chaud, l'eurodéputé et responsable du courant “Un monde d'avance” (aile gauche du PS) dit sa sidération et son refus de suivre le pouvoir dans l'adoption d'une mesure jusqu'ici proposée par Nicolas Sarkozy et Marine Le Pen.