Islam de France : « La logique du soupçon est devenue la boussole de l’État français »

Depuis 2015 et les attentats meurtriers de Paris, l’État a progressivement basculé dans une gestion de plus en plus autoritaire de l’islam de France, au mépris des libertés publiques, décrypte le chercheur Haoues Seniguer dans un essai.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Dans un essai très stimulant, La République autoritaire. Islam de France et illusions républicaines 2015-2022 (éditions Le bord de l’eau, 2022), Haoues Seniguer, maître de conférences en science politique à Sciences Po Lyon, spécialiste de l’islamisme, analyse la manière dont l’État français a progressivement glissé vers une gestion sécuritaire et liberticide de l’islam de France depuis 2015.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal