Ludivine Bantigny: la Commune de Paris «voulait changer la vie»

Dans « À l’air libre » mercredi, « une révolution populaire, pour une démocratie réelle » selon l’historienne Ludivine Bantigny. Également au sommaire : des gilets jaunes bordelais longtemps dans le viseur de la justice, désormais hors de cause.  

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

«À l’air libre », l’émission qui ouvre en grand les fenêtres !

Au sommaire : 

> On fête les 150 ans de la Commune de Paris … une révolte populaire de soixante-douze jours matée dans le sang à la fin du Second Empire et à l’orée de la IIIe République… Tout comprendre de la Commune en 20 minutes ? Mission impossible. On essaye quand même avec nos deux invités, les historiens Ludivine Bantigny et Julien Lucchini

Et puis notre reportage sur des gilets jaunes à Bordeaux : accusés d’association de malfaiteurs, ils sont désormais hors de cause. L’enquête a été annulée et jugée illégale.

« À l'air libre » (n° 86), Ludivine Bantigny : la Commmune de Paris « voulait changer la vie ». © Mediapart

Voir ou revoir toutes nos émissions ici.

 

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous