Les 150 ans de la Commune

La Commune continue de susciter la curiosité, d’inspirer et d’être appropriée. Elle fait encore l’objet de préjugés, d’idées reçues, d’enthousiasmes et de nouvelles recherches. Voyage à travers ses échos, et les travaux qui nous la rendent plus familière, alors qu’une manifestation a commémoré la Semaine sanglante, samedi 29 mai, à Paris. 

150 ans de la Commune : les gauches ratent l’occasion d’un débat stratégique

Par
Commémoration des 150 ans de la Communs, à Paris, le 29 mai 2021 © Frédéric Migeon / Hans Lucas via AFP Commémoration des 150 ans de la Communs, à Paris, le 29 mai 2021 © Frédéric Migeon / Hans Lucas via AFP

On sait de plus en plus de choses sur la Commune, mais le débat n’a pas vraiment eu lieu sur les leçons à en tirer pour renverser l’ordre social. L’épisode, et les voies stratégiques privilégiées par la suite, incitent pourtant à repenser les façons de conjuguer rupture et construction de nouvelles médiations politiques et sociales.

Fatsa: l’éphémère héritière turque de la Commune de Paris

Par
Des habitants du village de Beyceli, rattaché à Fatsa, manifestent pour réclamer la construction d’une route reliant leur hameau à la ville, dans la seconde moitié des années 1960. © Archives personnelles / DR Des habitants du village de Beyceli, rattaché à Fatsa, manifestent pour réclamer la construction d’une route reliant leur hameau à la ville, dans la seconde moitié des années 1960. © Archives personnelles / DR

Pendant neuf mois, les habitants de la petite bourgade de la mer Noire ont vécu une expérience inédite en Turquie d’autogestion communale. Brutalement interrompue par l’armée le 11 juillet 1980, la Commune de Fatsa continue de nourrir les espoirs et les rêves de la gauche turque.

Charles Delescluze, le journaliste citoyen de la Commune

Par

Délégué à la guerre de la Commune, il est mort voici cent cinquante ans sur la barricade du boulevard Voltaire. Fondateur de très nombreux journaux, sous la Monarchie de Juillet comme sous le second Empire, il est l’un des grands symboles, au XIXe siècle, du journalisme engagé.

Hervé Le Corre: «Avec la Commune de Paris, je voulais raconter une défaite du mouvement ouvrier»

Par
L'écrivain Hervé Le Corre sur le plateau d'«A l'air libre ». © DR/Mediapart L'écrivain Hervé Le Corre sur le plateau d'«A l'air libre ». © DR/Mediapart

À quoi bon risquer sa vie pour sauver une seule femme, pour arrêter un seul meurtrier, quand une tuerie de masse s’annonce ? Parce que tenir debout, continuer le combat, là réside le salut, nous dit Hervé Le Corre qui a écrit un – grand – roman noir sur le courage des perdants de l’Histoire.

Des communards devenus salopards

Par
lossy-page1-800px-albertregnard-tiff

Suivons la trace de quelques traîtres à l’idéal communeux. Ils furent frappés, à partir des années 1880, de fièvre patriotarde, de haine antisémite et xénophobe, de désirs d’homme providentiel musclé, de soif d’exclusion. Parcours révélateurs.

Vos échanges avec la rédaction sur les 150 ans de la Commune

Pourquoi et comment Mediapart a choisi de commémorer les 150 de la Commune ? Cette insurrection, surtout parisienne mais également dans d'autres villes de France, suscite fascination, fantasme et rejet. Elle continue de faire l'objet d'appropriation et de recherche. Retrouvez vos échanges avec Lucie DelaporteFabien Escalona, Romaric Godin et Ana Ferrer.

A Alger, il y a 150 ans, une Commune respectueuse de l’ordre colonial

La mosquée El-Djedid, place du Gouvernement, à Alger vers la fin du XIXème siècle © Getty / Universal History Archive La mosquée El-Djedid, place du Gouvernement, à Alger vers la fin du XIXème siècle © Getty / Universal History Archive

Une « commune d’opérette ». C’est en ces termes peu flatteurs qu’est désignée la Commune d’Alger (septembre 1870-avril 1871) dans les rares livres qui la mentionnent. Son histoire illustre pourtant la complexité du peuplement européen de l’Algérie autant que l’intensité des résistances.

La Commune, une expérience féministe

Par
La barricade. © Lithographie de Lefman La barricade. © Lithographie de Lefman

Les femmes ont massivement participé à la Commune. Au-delà, les combats des femmes révolutionnaires engagées dans l’insurrection ont constitué des jalons essentiels pour l’histoire des féminismes.

D’icône soviétique à figure queer: les métamorphoses de Louise Michel

Par
 © Mediapart © Mediapart

Érigée en mythe, Louise Michel, l’héroïne de la Commune, a fait l’objet de multiples appropriations mémorielles depuis sa mort en 1905. Elle a été une figure que se sont longtemps disputée communistes et anarchistes, avant d’être intégrée au récit républicain.

Pourquoi la Commune de Paris s’est arrêtée aux portes de la Banque de France

Par
Pierre-Joseph Proudhon. © DR Pierre-Joseph Proudhon. © DR

Pendant les 72 jours de son existence, la Commune de Paris a négocié quelques millions de francs avec une Banque de France qui arrosait Versailles d’argent frais. Comprendre ce respect, c’est sans doute mieux comprendre la Commune et ses leçons pour aujourd’hui.

Ludivine Bantigny: la Commune de Paris «voulait changer la vie»

« À l'air libre » (n° 86), Ludivine Bantigny : la Commmune de Paris « voulait changer la vie ». © Mediapart

Dans « À l’air libre » mercredi, « une révolution populaire, pour une démocratie réelle » selon l’historienne Ludivine Bantigny. Également au sommaire : des gilets jaunes bordelais longtemps dans le viseur de la justice, désormais hors de cause.  

Les noces manquées entre la télévision et la Commune

Par
capture-d-e-cran-2021-04-15-a-17-59-17

À part avec Le Destin de Rossel, de Jean Prat, diffusé sous de Gaulle, et La Commune (Paris, 1871), de Peter Watkins, vue sous Chirac, la télévision française fut avare de chefs-d'œuvre proprement révolutionnaires. Arrêt sur paradoxes.

De la Commune aux gilets jaunes et vice versa

Par
Début des « Convulsions de Paris » de Maxime Du Camp, contempteur enragé de La Commune... Début des « Convulsions de Paris » de Maxime Du Camp, contempteur enragé de La Commune...

La haine des dominants envers les gilets jaunes nous ramène à cette heure de vérité politique et sociale que fut la Commune de Paris, en 1871. Son legs a été discrédité. Jean Chérasse y revient dans le second volume des 72 Immortelles.

Pourquoi la Commune a traversé le temps

Par
 © Mediapart © Mediapart

Entretien avec l’historien Quentin Deluermoz, auteur de Commune(s) 1870-1871. Il y restitue les échos hors normes de cette insurrection parisienne, en saisissant l’événement dans ses multiples dimensions, dans le temps comme dans l’espace. Un travail ambitieux sur un « spectre » encore agissant. 

1871-2021: la Commune de Paris, une mémoire capitale

Par

Un siècle et demi après le début du soulèvement parisien, un livre-somme retrace minutieusement la réalité de l’événement et les controverses politiques et historiographiques qu’il continue d’irriguer jusqu’à nos jours.