Tariq Ramadan, «gourou» devenu has been pour les djihadistes (4/5)

Par et

Dans certains dossiers terroristes, Tariq Ramadan a pu apparaître comme une référence intellectuelle citée par certains djihadistes. Aujourd'hui, il est désigné comme un « apostat » par l'État islamique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pendu au téléphone avec sa promise le 2 mars 2010, Yassin Yousfi dit tout le bien qu'il pense de Tariq Ramadan. Il l'appelle « [son] cheikh, [son] maître à penser, [son] gourou ». Yousfi participe alors à une filière d’envoi de djihadistes en Afghanistan. Au bout du fil, sa fiancée, elle aussi radicalisée, reste sceptique. « Lui, il dit n'importe quoi. [...] Il est à fond pour la démocratie ! »