La baisse temporaire de la TVA, bonne mais insuffisante réponse à la crise

Par

Absente du débat français, la baisse temporaire de la TVA a été décidée en Allemagne et est en discussion en Italie et au Royaume-Uni. La mesure, si elle est encadrée, pourrait cependant être un outil certes limité mais utile face à l’excès d’épargne.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La baisse de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) est désormais une arme largement utilisée pour contrer les effets de la récession. L’Allemagne a ainsi, dès le 4 juin, annoncé une baisse sensible mais temporaire du taux de la TVA pour tenter de soutenir la consommation. Le taux normal passera donc de 19 à 16 % et le taux réduit de 7 % à 5 % du 1er juillet au 31 décembre 2020. La mesure est estimée à 20 milliards d’euros.