Vers une indemnisation des mineurs grévistes de 1948 et 1952

Par

Christiane Taubira a annoncé le dépôt d'un amendement visant à « réparer l’injustice » faite aux mineurs licenciés après avoir participé aux grèves.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La ministre de la justice Christiane Taubira a annoncé, jeudi 23 octobre, le dépôt d’un amendement visant à indemniser et réhabiliter les mineurs grévistes de 1948 et 1952 victimes de licenciements abusifs.