Violences sexuelles: la procédure contre un policier haut gradé est relancée

Par Sophie Boutboul

Quatre hommes ont accusé un commandant divisionnaire de la Vienne de les avoir agressés sexuellement entre 2006 et 2011. Après un non-lieu rendu l’an dernier, la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Poitiers vient de demander sa mise en examen.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ils avaient dénoncé dans Mediapart un « déni de justice ». Ils viennent d'obtenir une première victoire. Quatre hommes ont accusé un commandant divisionnaire de la Vienne, un poste de haut gradé de la police, de les avoir agressés sexuellement entre 2006 et 2011. Mais Jean-Christophe M., jamais mis en examen au cours de la procédure, a bénéficié d'un non-lieu l'an dernier. Une décision contre laquelle trois des parties civiles avaient fait appel.