Dépistage du Covid-19: tester, mais qui?

Par

Moins de la moitié des 700 000 tests promis par le gouvernement pour le déconfinement sont effectués chaque semaine. Les autorités changent – encore – de stratégie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Difficiles à réaliser, toujours à la merci de pénuries ou d’un défaut de matériel, d’une fiabilité encore entachée par 30 % de faux négatifs (lire notre article), les tests dits PCR, réalisés par prélèvements nasopharyngés pour détecter la présence du nouveau coronavirus chez des personnes avec ou sans symptômes, ont été présentés comme un élément central de la stratégie de déconfinement du gouvernement.