«Nous ne céderons pas à ceux qui cherchent la polémique systématique et nous ne devons pas tomber dans une confrontation stérile.» Tel est le mot d'ordre lancé par Nicolas Sarkozy à son gouvernement, mercredi 25 août, à l'occasion du premier conseil des ministres de la rentrée et à quelques semaines d'un remaniement annoncé pour octobre.