Le gouvernement de retour à toutes les affaires

Par et

En cette rentrée ministérielle, Nicolas Sarkozy a encouragé son ministre de l'intérieur à continuer sur sa bonne voie. «En Afghanistan, la France restera le temps qu’il faudra», a-t-il par ailleurs affirmé, en ouverture de la 18e conférence des ambassadeurs, face à un corps diplomatique qui ne cache plus son malaise.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Nous ne céderons pas à ceux qui cherchent la polémique systématique et nous ne devons pas tomber dans une confrontation stérile.» Tel est le mot d'ordre lancé par Nicolas Sarkozy à son gouvernement, mercredi 25 août, à l'occasion du premier conseil des ministres de la rentrée et à quelques semaines d'un remaniement annoncé pour octobre.