L’économiste Jean Tirole n’aime pas les gilets jaunes

Par

L’économiste affiche dans Les Échos son mépris à l’égard des gilets jaunes, dont les revendications lui apparaissent irréalistes et contradictoires.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le prix de la Banque de Suède en mémoire d’Alfred Nobel, le Français Jean Tirole, n’aime pas les gilets jaunes. Dans un point de vue publié par Les Échos, il ne dit pas les choses de manière aussi abrupte, mais cela transparaît tout au long de son texte.