L’empowerment expliqué par des femmes du Blanc-Mesnil

Par

Un quartier pauvre de la banlieue parisienne raconté par des habitantes qui en ont assez que d’autres parlent à leur place : tout juste sorti en librairies, Femmes des quartiers populaires, en résistance contre les discriminations (Le Temps des cerises) fait le pari de l’intelligence collective et participative, à un moment où le gouvernement, cherchant à réformer la politique de la ville, découvre les vertus de l’empowerment.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un quartier pauvre de la banlieue parisienne raconté par un “je” pluriel d’habitantes qui en ont assez que d’autres parlent à leur place. Sorti en février 2013 en librairies, Femmes des quartiers populaires, en résistance contre les discriminations, publié aux éditions Le Temps des cerises, fait le pari de l’intelligence collective et participative, à un moment où le gouvernement, et notamment le ministre de la ville François Lamy, découvre les vertus de l’empowerment.