Mobilisation malgré le référendum

Par

Mélenchon, Autain, Batho, Filippetti, Hulot et Lepage appellent François Hollande à ne pas construire l’aéroport. Un rassemblement contre le projet s'est tenu samedi, alors que le référendum tourne à l’imbroglio.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Et maintenant, au tour des politiques d’appeler François Hollande à ne pas construire l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Jean Luc Mélenchon et Clémentine Autain ainsi que trois anciennes ministres de François Hollande, aujourd’hui députées - Delphine Batho, Aurélie Filippetti et Cécile Duflot - ont signé l’appel contre le projet d’aéroport du Grand Ouest, publié par Mediapart le 21 février. À leur côté, on retrouve aussi l’ex-envoyé spécial de l’Élysée sur le climat, Nicolas Hulot ; Corinne Lepage, présidente du Rassemblement citoyen ; la députée socialiste du Doubs Barbara Romagnan ; la parlementaire ex-Europe Écologie-Les Verts (EELV) Isabelle Attard ; Olivier Besancenot, et les eurodéputés écologistes José Bové, Karima Delli, Pascal Durand, Yannick Jadot, Michèle Rivasi, ainsi que plusieurs responsables du Parti de gauche (Corinne Morel Darleux, Martine Billard, Éric Coquerel, Danielle Simonnet). Jeudi midi, l’appel avait recueilli 15 000 signatures (cliquer ici pour lire et signer l’appel). « Le lien est clair entre les engagements de la COP21 et le refus des grandes infrastructures d’extraction et de combustion des énergies fossiles », explique Nicolas Haeringer de 350.org, un mouvement mondial sur le climat, co-initiateur de l’appel.