Les véhicules polluants interdits à Paris, sur fond de polémique

Par
La maire socialiste de Paris Anne Hidalgo, qui réclamait des mesures d'urgence face à un nouveau pic de pollution, a finalement obtenu gain de cause mardi avec la décision de la préfecture de police d'interdire les véhicules les plus polluants dans la capitale et sa proche banlieue.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La maire socialiste de Paris Anne Hidalgo, qui réclamait des mesures d'urgence face à un nouveau pic de pollution, a finalement obtenu gain de cause mardi avec la décision de la préfecture de police d'interdire les véhicules les plus polluants dans la capitale et sa proche banlieue.