Le maire qui se prenait pour le prince de Beausoleil

Par

Le maire de Beausoleil, commune française qui surplombe Monaco, est visé par une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics et faux en écriture publique, d'après des informations de Mediapart. Candidat à un cinquième mandat, Gérard Spinelli use du budget communal pour des fêtes dans la principauté.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À 65 ans, Gérard Spinelli espère rempiler pour un cinquième mandat à la tête de Beausoleil, la commune française qui surplombe Monaco et fait office de cité dortoir pour les employés de la principauté. Selon nos informations, il est pourtant visé par une enquête préliminaire pour détournement de fonds publics et faux en écriture publique, ouverte le 14 février par le procureur de la République de Nice.