La France insoumise ne cédera pas aux «injonctions absurdes» à voter Macron

Par

Après le lancement d'une consultation de ses adhérents, les proches de Jean-Luc Mélenchon ont tenu une conférence de presse pour dire que « pas une voix » des leurs ne devrait aller au FN, tout en considérant toute autre option (abstention, vote nul ou vote Macron) « légitime et compréhensible ». Mélenchon devrait « garder sans doute son vote pour lui ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Face à « toute une vieille scène politique qui est morte », les responsables de la France insoumise (FI) entendent tenir une ligne de crête, entre le rejet du FN et la volonté de rester indépendants des partis et des appels à voter Emmanuel Macron, ainsi qu'ils l'ont exprimé lors d'une conférence de presse ce mercredi 26 avril. « Ce second tour ne réglera rien des grandes problématiques que nous avons portées », a expliqué l'une des responsables du programme de la FI, Charlotte Girard, détaillant par la suite à quel point « aucun des deux finalistes » ne répondrait « aux urgences » portées durant la campagne de Mélenchon.