«Sauvages», «fainéants»... des salariées d’un Ehpad accusent plusieurs cadres de racisme

Des salariées d’un Ehpad des Hauts-de-Seine du groupe Arpavie dénoncent des propos racistes qu’auraient tenus leur directrice et le médecin coordinateur. La direction du groupe, qui a licencié l’une de ses responsables de soins ayant dénoncé les faits, est mise en cause.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Si les soignantes de l’Ehpad de Champfleury à Sèvres (92) parlent aujourd’hui, c’est qu’elles s’estiment « lassées » et « totalement démunies » face au racisme qu’elles disent subir depuis plusieurs mois.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal