Macron, Philippe: deux chefs pour une majorité

Par

Fort d’un groupe de députés qui lui doivent tout, Emmanuel Macron apparaît comme le vrai patron de la majorité. À une semaine de son discours de politique générale, le premier ministre Édouard Philippe va devoir trouver son espace.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À l’expression « chef de la majorité », Édouard Philippe préfère le qualificatif d’« animateur ». « Je n’ai jamais pensé que je ne serais pas le type qui va piloter cette affaire, les institutions le commandent. Pour autant, je ne vais pas arriver devant les 308 députés en leur disant : “Je suis votre chef.” Ce ne sont pas les coups de menton qui feront de moi leur chef ! » a-t-il expliqué au JDD. Tel est le message que le premier ministre a également livré samedi 24 juin au matin, en ouverture du séminaire des députés La République en marche (LREM), qui s’est tenu pendant tout le week-end à l’Assemblée nationale. « Comment réussir ? Dans la confiance et dans le travail », leur a-t-il rappelé, avant d’insister : « La seule façon d'être à la hauteur sera de réussir. Pour cela, soyez soudés, mobiles, innovants. »