Rassemblement national: la justice réduit de moitié le montant de la saisie

Par

En juin, les juges enquêtant sur les soupçons d’emplois fictifs du RN au Parlement européen avaient ordonné la saisie de 2 millions d'euros des subventions publiques allouées au parti. Mercredi, la justice a confirmé cette saisie tout en la réduisant de moitié. Le parti va se pourvoir en cassation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À écouter Marine Le Pen, c'est une décision qui mettrait en lumière « la partialité » des juges chargés de l'enquête sur les soupçons d'emplois fictifs de son parti au Parlement européen. Ce mercredi, la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris a décidé de réduire de 2 millions à 1 million d’euros la saisie judiciaire, à titre conservatoire, des subventions publiques allouées au Rassemblement national (RN). Tout en confirmant, « dans son principe », l'ordonnance des juges.