La France insoumise se mobilise pour une campagne permanente

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Clermont-Ferrand, de notre envoyé spécial.-  « J’éprouve de la plénitude. » Jean-Luc Mélenchon aura attendu la toute fin de la convention de La France insoumise, qui s’est tenue les 25 et 26 novembre à Clermont-Ferrand, pour venir se confier aux journalistes encore présents. Il ne cache pas sa satisfaction de voir le mouvement qui a porté sa candidature à l’élection présidentielle entamer une nouvelle phase, celle de la structuration et du développement dans le plus long terme. C’est également une manière de répondre sur sa supposée déprime après qu’il a reconnu dans une interview que « pour l’instant, Macron a le point ».