Retraites: le pouvoir parle beaucoup, mais ne dit rien

Par et

En attendant la mobilisation du 5 décembre, le gouvernement continue d’expliquer que toutes les options sont sur la table, sans jamais entrer dans les détails de sa réforme des retraites. Sous couvert de « dialogue », il entretient une forme d’ambiguïté qui nourrit les colères. Décryptage d’une com’ de crise.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La réforme des retraites n’existe pas encore. C’est Emmanuel Macron lui-même qui le dit. « Vous constaterez avec moi que le 5 décembre [journée de protestation qui s’annonce très suivie – ndlr] est quelque chose d’étrange, a souligné le président de la République le 22 novembre, en marge d’un déplacement dans la Somme. Parce qu’au fond, ce que vous êtes en train de me dire, c’est qu’il va y avoir une mobilisation massive contre une réforme dont on ne connaît pas les termes exacts. »