La réforme des APL pénalisera les jeunes travailleurs

Par

Malgré la crise, l’État devrait faire entre 500 et 700 millions d’euros d’économies en modifiant le mode de calcul des aides au logement à partir de janvier. Les plus touchés seront ceux qui entrent sur le marché du travail et les apprentis.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Reportée quatre fois, mais finalement appliquée. La réforme du mode de calcul des APL (aides personnalisées au logement), initialement prévue pour 2019, entrera en vigueur en janvier 2021 pour les 6,6 millions de Français qui en bénéficient, comme la ministre du logement Emmanuelle Wargon l’a annoncé le 20 novembre.