C'est la deuxième plus grosse fortune du gouvernement après Laurent Fabius. Mais Jean-Marie Le Guen est surtout le troisième ministre de François Hollande, après Jérôme Cahuzac et Yamina Benguigui, à n'avoir pas déclaré l'ampleur exacte de son patrimoine aux autorités. Après une longue enquête sur les revenus et les biens de Jean-Marie Le Guen, Mediapart est en mesure de révéler que le secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement, épinglé ce vendredi 27 juin par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), a minoré la valeur de ses propriétés immobilières auprès de l'administration fiscale de quelque 700 000 euros, et ce depuis des années.