Sihame Assbague et le contrôle au faciès : «Si Valls a une idée, nous sommes preneurs»

Par et

Pour le dix-neuvième numéro d’« Objections », la rédaction de Mediapart a choisi d’inviter une personnalité de la société civile, Sihame Assbague, porte-parole du collectif “Stop au contrôle au faciès”. Une jeune femme en colère.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour Sihame Assbague, porte-parole du collectif “Stop au contrôle au faciès”, la question du contrôle d’identité n’a pas avancé d’un pouce : « Ce n’est pas avec le vouvoiement ou le matricule qu’on peut lutter contre cette discrimination. » Et elle ajoute : « L’UDI a proposé deux projets de loi. Europe Écologie a déposé un autre projet. Le Parti communiste, un autre. Il ne manque que le PS. Et au PS, la seule personnalité qui bloque, c’est Manuel Valls. »