Hôtesses : du sexisme dans l’air

Érotisation, mensurations parfaites, célibat forcé : Le Monde analyse le sexisme qui a longtemps présidé au choix et aux conditions de travail des hôtesses de l'air, et qui est loin d'avoir disparu aujourd'hui.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Elles représentent l'un des fantasmes favoris des mâles. En se fondant notamment sur le récent ouvrage d'Olivier Magnan (La Vraie Histoire des hôtesses de l’air, Chronique, 144 p., 29 €), Le Monde retrace le sexisme dont ont été victimes, dès l'après-Seconde Guerre mondiale, les hôtesses de l'air. Après l'âge d'or des pionnières des années 1930, qui étaient des infirmières de bord, les Trente Glorieuses ont façonné l'image de jeunes femmes jolies et délurées, utilisées par les compagnies comme un argument marketing.