Sciences-Po : le départ de Casanova et Pébereau à nouveau exigé en AG

Par

Mercredi, la ministre a annoncé la nomination de Jean Gaeremynck comme administrateur provisoire. Les personnels de Sciences-Po, rejoints par les représentants des étudiants, ont à nouveau demandé le départ de leurs dirigeants.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Ils sont plusieurs dizaines à n’avoir pu entrer. La seconde AG des personnels de Sciences-Po depuis le début de la crise s’est en effet ouverte ce mardi 27 novembre dans un amphi plein à craquer. Après les péripéties de ces derniers jours, l’annonce de l’arrivée d’un administrateur provisoire et le déferrement prochain de plusieurs dirigeants de l’école devant l’instance juridictionnelle de la Cour des comptes (voir notre dossier complet ici), les personnels de Sciences-Po ont à nouveau tenu à faire entendre leurs voix dans ce moment si décisif pour l’avenir de leur école.