Perquisitions administratives: la circulaire de Cazeneuve

Par

Dans une circulaire adressée aux préfets, mercredi 25 novembre 2015, le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve rappelle à ses troupes que la décision de perquisition administrative, prévue par la loi relative à l’état d’urgence, doit être « nécessaire et motivée », et sa mise en œuvre « strictement proportionnée ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans une circulaire adressée aux préfets, mercredi 25 novembre 2015, le ministre de l'intérieur, Bernard Cazeneuve, rappelle à ses troupes que la décision de perquisition administrative, prévue par la loi relative à l’état d’urgence, doit être « nécessaire et motivée », et sa mise en œuvre « strictement proportionnée ». Plus de 1 600 perquisitions administratives ont eu lieu depuis le 14 novembre 2015 avec de nombreux dérapages.