La justice enquête sur une subvention de Marseille à une école privée

Par

Le procureur de Marseille a lancé une enquête préliminaire sur les conditions d’attribution, neuf mois avant les municipales, d’une subvention de 250 000 euros par la Ville à la construction d’un gymnase au sein de l’école privée Yavné. La justice soupçonne un montage pour contourner le code de l’éducation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Au détour d’une enquête sur des détournements de fonds par l’ex-directeur administratif de l’établissement scolaire privé Yavné dans le 13e arrondissement de Marseille, les enquêteurs de la division économique et financière de la PJ marseillaise sont tombés sur une curieuse subvention attribuée le 17 juin 2013 par la Ville. Cette subvention d’équipement de 250 000 euros, qui n’a pas encore été versée, doit financer la future construction d'un gymnase dans la cour de l’école de confession juive Yavné. L’établissement, sous contrat d’association avec l’État, accueille environ 600 élèves, allant de la primaire au lycée.